La spiruline, remède naturel anti-cholestérol

La spiruline, remède naturel anti-cholestérol

La spiruline, une double action bénéfique

Parmi les 10 avantages de la spiruline pour la santé, cette micro-algue est capable de réduire efficacement les niveaux de cholestérol et de triglycérides dans le sang. C’est ce qu’a démontré de nombreuses études scientifiques menées ces dernières années. Si la spiruline est aussi intéressante, c’est parce qu’elle renferme des composés reconnus pour leur effet hypocholestérolémiant et hypolipémiant : ils normalisent les taux de lipides sanguins à savoir le cholestérol et les triglycérides.

Cholestérol et triglycérides : quelles différences ?

Même s’ils font partie de la même famille (celle des lipides ou matières grasses), les triglycérides sont à différencier du cholestérol. Produit naturellement par l’organisme, le cholestérol provient à 20 % de l’alimentation. Les triglycérides, quant à elles, sont le fruit de la dégradation des sucres et de l’alcool par le foie.

Ces lipides sont essentiels à l’organisme. Le cholestérol joue un rôle dans de nombreuses fonctions : structure des membranes des cellules, fabrication des hormones, synthèse de la vitamine D… Les triglycérides sont aussi une réserve d’énergie très importante. Mais, lorsque leur taux est trop élevé, cholestérol et triglycérides peuvent engendrer des complications : athérosclérose, maladies cardiovasculaires, accident vasculaire cérébral (AVC)… C’est à ce stade que la spiruline intervient !

Spiruline – Des composés anti-cholestérol

La spiruline (Arthrospira platensis) est un super-aliment prisé dans le monde entier pour ses bienfaits. En plus d’être l’alliée des sportifs, cette micro-algue est intéressante pour maintenir des taux normaux de cholestérol et de triglycérides dans le sang.

Pour cela, elle s’appuie sur certains nutriments et composés qu’elle contient comme le bêta-carotène, les protéines, l’acide gamma-linolénique (oméga-6) ou encore la chlorophylle. La spiruline renferme également de la vitamine B3 (ou niacine), une des vitamines les plus puissantes pour traiter l’hypercholestérolémie. Enfin, parmi les 18 acides aminés qu’elle contient, on retrouve de l’arginine impliquée dans la diminution du cholestérol et la santé cardiovasculaire.

Spiruline – Des nutriments efficaces contre l’excès de triglycérides

Pour réduire les niveaux de triglycérides, la spiruline peut compter sur ses vitamines, minéraux et oligo-éléments. Le calcium et les vitamines du groupe B, par exemple, peuvent aider à réduire les niveaux de triglycérides dans le sang. Sa teneur en fibres (3,6 g pour 100 g) participe également à diminuer le pourcentage de lipides et à maintenir un taux de triglycérides stable.

La composition de la spiruline est donc idéale pour lutter contre l’excès de cholestérol et de triglycérides. Mais comment cette micro-algue agit-elle concrètement sur l’organisme ?

Comment la spiruline réduit-elle le mauvais cholestérol et les triglycérides ?

Les études scientifiques consacrées à la spiruline et à son action hypolipémiante montrent des résultats significatifs : elle réduit efficacement le taux de triglycérides et de « mauvais cholestérol ». Mais la spiruline est aussi intéressante en amont, pour prévenir l’hypercholestérolémie et l’excès de triglycérides.

Spiruline – Elle agit en préventif

Certaines personnes sont plus enclines à développer un excès de cholestérol ou de triglycérides dans le sang. Le stress, l’âge, le manque d’activité physique mais aussi les carences alimentaires sont autant de causes possibles. Il a ainsi été démontré qu’une carence en vitamine B pouvait entraîner une augmentation du taux de triglycérides dans les cellules du foie. Le manque de calcium a également été mis en cause dans l’hypercholestérolémie. C’est pourquoi une supplémentation en calcium permet souvent de faire baisser le taux de cholestérol total (1).

Grâce à sa teneur en vitamine B et en calcium (120 mg pour 100 g), la spiruline est intéressante pour prévenir ces carences et donc l’excès de cholestérol ou de triglycérides.

Spiruline – Elle réduit le taux de « mauvais cholestérol »

Lors des études menées par les scientifiques, la spiruline a permis de réduire significativement le niveau de cholestérol total. La micro-algue s’est notamment montrée efficace sur le taux de « mauvais cholestérol » (ou LDL-cholestérol). Lors de cette étude (2), par exemple, la prise de spiruline chez des sujets hypercholestérolémiques a entraîné une chute du cholestérol total et du LDL-cholestérol. Ce dernier est néfaste pour les artères et provoque l’apparition d’athérosclérose, une maladie dégénérative artérielle.

Parallèlement, la micro-algue maintient voire augmente le taux de « bon cholestérol » ou HDL-cholestérol. C’est un puissant protecteur des artères car il évite l’accumulation de cholestérol dans les vaisseaux sanguins.

Cette action est due à plusieurs composés de la spiruline. Le bêta-carotène, par exemple, est un pigment antioxydant présent dans certains super-aliments comme le moringa (Moringa oleifera). En empêchant l’oxydation du cholestérol, il aide à maintenir un taux de cholestérol bas. La chlorophylle de la spiruline est aussi intéressante pour réduire le mauvais cholestérol. Enfin, l’arginine qu’elle contient est un acide aminé permettant une diminution du taux de cholestérol, une amélioration de l’élasticité des parois des vaisseaux sanguins et le bon fonctionnement du cœur.

Spiruline – Elle réduit les triglycérides

La spiruline est efficace pour réduire la concentration de triglycérides dans le sang et améliorer les profils lipidiques. Ainsi, au cours de cette étude (3), elle a diminué de 16,3 % le niveau de triglycérides chez les patients (ainsi que le taux de cholestérol total et de LDL-cholestérol).

Cette action s’explique par la présence de chlorophylle qui, en plus de réduire le mauvais cholestérol, s’attaque également aux triglycérides en excès. Mais les fibres solubles contenues dans la spiruline jouent aussi un rôle important : elles captent les graisses, réduit la vitesse d’absorption des glucides et donc le stockage des triglycérides.

La spiruline a une action globale et complète sur le cholestérol et les triglycérides. Elle agit à la fois en amont mais aussi en curatif pour retrouver un bilan lipidique normal. Si tu souhaites profiter des bienfaits de cette micro-algue, je t’invite à consulter mon article « Posologie de la spiruline et comment l’utiliser ».

Spiruline Conseil Luxembourg

1 Source vérifiée : https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/10664640
2 Source vérifiée : https://agris.fao.org/agris-search/search.do?recordID=US19890065227
3 Source vérifiée : https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/23754631



Spiruline Conseil Luxembourg
Tout connaitre de la Spiruline au Grand-Duché de Luxembourg
Spécialiste de la Spiruline au Luxembourg
Spirulina Lëtzebuerg